Il y a quelques années, mon ange intérieur m’a réveillé pour m’indiquer qu’il fallait que je me fasse opérer d’une tumeur. Il m’a également précisé que tout allait bien se passer et que ma vie serait transformée le jour où j’aurais appris à m’aimer.

J’avais 40 ans et j’ignorais complètement qui j’étais. Depuis toujours, pour être aimé, j’accepte tout jusqu’à devenir l’ombre des autres, l’ombre de moi-même. Coupé de toutes mes émotions, j’ignorais ce qui était bon pour moi, je manquais d’estime de moi au point de m’être trouvé, comme compagnon de vie, un pervers narcissique.
Chaque soir, mes larmes coulaient car je ne supportais plus cette situation malsaine. Mon corps réagissait. Mon ange intérieur me parlait. Mais moi, je n’écoutais aucun des deux! Résultat : chaque matin j’étais incapable de dire non; chaque jour j’étais incapable de me respecter, de m’écouter. J’avais trop peur de l’abandon pour oser mettre un terme à cette relation mortifère. Mon corps a donc pris la décision à ma place. Je suis tombé malade.

18493638_10212175155551789_552312999_o (1)

« Un drame peut devenir notre bien le plus précieux, si nous le considérons d’une façon susceptible de nous faire grandir. »  Louise Hay

Oui, notre corps nous parle sans cesse, il suffit de nous arrêter et de prendre le temps de l’écouter. Cette expérience m’a confirmé ce que je ressentais depuis toujours : lorsque nous tombons malade, c’est notre corps qui s’exprime pour nous dire que quelque chose ne va pas dans notre façon d’être.

Aujourd’hui, après de nombreuses années de thérapie cela n’a plus vraiment d’importance de savoir ce qui m’a empêché d’aimer la personne que je suis. Enfin je m’accepte avec toutes mes failles.

Lorsque je regarde autour de moi, je remarque que nous sommes nombreux à avoir oublié de nous respecter et de nous chérir.


Decorative sun and moonJe vous propose une petite expérience, là maintenant. Regardez-vous dans un miroir et répétez à haute voix « je suis un être extraordinaire, je mérite le meilleur, j’ai le droit de vivre ». Si vous résistez, si vous refusez de vous regarder ou si vous n’y croyez pas c’est sans doute que vous ne vous aimez pas. J’ai fais comme vous pendant des années.


A 10 ans, j’avais le droit d’assister à la messe assis aux côtés de mon grand-père, organiste dans une vieille et belle église. A cette occasion j’ai pu entendre : « Aime ton prochain comme toi même ». Mais avez-vous remarqué que dans cette phrase que nous connaissons tous, nous oublions le « comme toi même » ? Pensez-vous que nous puissions réellement aimer notre prochain si nous sommes incapables de nous aimer nous-même ?

Je suis un garçon très simple et dans ma vie j’aime adopter des méthodes qui sont aussi très simples. Voilà pourquoi j’ai cherché, j’ai tâtonné pour enfin découvrir comment je saurais m’aimer moi-même. Cela m’a demandé de faire preuve de constance et persévérance car je testais chaque technique qui m’interpellait. Il m’a d’ailleurs fallu du temps pour comprendre que chaque fois que je me prenais trop au sérieux dans le travail sur moi-même je trouvais cela inefficace et fastidieux. A l’inverse lorsque je trouvais cela simple, que je m’amusais et commençais à pratiquer avec plaisir et joie alors j’étais surpris de constater les changements qui se produisaient dans ma vie.

« Aimez-vous autant que vous en serez capable, la vie vous rendra cet amour. » Louise Hay

Banner-destinationbonheur-FB

Sans une prise de conscience de mon fonctionnement je n’aurais jamais pu mettre en place les trucs et astuces qui me conviennent pour apprendre à m’aimer 

 Cliquez pour lire l’article :

Ma sélection de livres :

Renouer avec soi exige un long travail dont il faut accepter l’étendue afin de pouvoir analyser objectivement ce qui nous arrive.

Que l’amour des ange nous accompagne,

Niko

Magic show vintage isolated label


Les anges, les fées et mon 6ème sens, cliquez sur l’image:cropped-niko-toute-une-vie-damour2.png