Mon dico

Mes petites définitions :

Apprendre à s’aimer c’est apprendre à discerner ce qui est bon pour soi, pour sa santé physique et mentale, pour son bien-être. C’est croire en soi, en ses capacités. C’est écouter son intuition. S’accepter tel que nous sommes. Pardonner à ceux qui nous causent du tort car ce n’est pas bon pour nous d’être dans un état émotionnel de ressentiment. C’est ce pardonner à soi-même de ne pas toujours être parfait, d’avoir pris de mauvaises directions. C’est ce positionner, savoir dire oui et savoir dire non. C’est s’affirmer, oser être ce que nous sommes avec nos forces et nos fragilités. Enfin, c’est s’autorisé à rêver, ne pas hésiter à rêver une vie grandiose car c’est par les rêves que nos projets prennent forme. S’aimer c’est être ce que l’on est sans se nuire à soi-même et sans nuire aux autres.

Le développement personnel c’est aller à la rencontre de soi-même, c’est chercher à comprendre ses propres modes de fonctionnement au sein de l’environnement dans lequel on évolue. C’est trouver des outils pour résoudre des difficultés, guérir des blessures. C’est comprendre les lois qui régissent cette planète et c’est apprendre à harmoniser les interactions avec les autres. C’est retrouver sa vraie nature qui est la joie et l’amour en enlevant les filtres composés notamment de croyances familiales ou collectives inexactes, de pensées erronées.

Une croyance est le fait de croire à quelque chose que l’on pense être la vérité. Mais ce n’est pas forcément la réalité, car c’est avant tout une pensée; on pourrait dire aussi que ce n’est qu’une pensée. Une pensée à laquelle on croit tellement qu’elle crée une illusion de la réalité.

La gratitude c’est être reconnaissant. C’est avoir une pensée ou une parole de remerciement. Chaque jour est une aubaine pour célébrer la vie qui coule en nous. Pour remercier pour ce que l’on a, pour l’amitié partagée avec ses amis, un bon fou rire, pour la beauté du monde, le sourire d’une personne dans la rue, pour mille et un petits bonheurs quotidiens qui illuminent notre vie. Pour ressentir cette gratitude, je prends chaque jours quelques minutes pour remercier ma vie, même quand ça ne va pas.

Un programme inconscient est une croyance inscrite dans l’inconscient et transmise de génération en génération.

Un schéma erroné est un assemblage de programmes inconscients et/ou d’événements vécus par le passé et/ou de croyances familiales ou collectives et/ou certains principes d’éducation.  Ces programmes, événements, croyances, éducation forment des mémoires.

La spiritualité c’est éveiller sa conscience, se reconnecter à son intuition, sa créativité. C’est donner un sens à sa vie et déployer tout son potentiel. La spiritualité n’est pas un système religieux, c’est la découverte d’une autre dimension de soi-même.  Pour moi, il est important d’avoir une pratique spirituelle quotidienne. Cette pratique m’aide à rester dans la simplicité et la réalité. Cette pratique consiste à formuler mentalement de bonnes intentions et à y revenir durant la journée pour me rappeler et recevoir la guidance intérieure qui nous est offerte. En étant fidèle à ma pratique spirituelle quotidienne je transforme mes pensées, j’élève donc progressivement mes vibrations et je fais alors l’expérience de la paix car mon monde change.