Le pays des fées existe, je vais souvent m’y balader

Il était une fois… je peux tout à fait commencer cette histoire véridique par cette phrase classique des contes de fées. Mon histoire remonte à l’époque où j’étais profondément désespéré. Voici ce qui m’est arrivé.

Je suis au volant d’une voiture, en route pour rencontrer un spécialiste en énergétique vivant près de la frontière belge. Soudain mon regard est attiré par ce qui ressemble à un bois.
Cet endroit me paraît terriblement éloigné et inaccessible. En effet je ne vois pas comment y accéder tandis que tout mon corps vibre, que mon être entier vibre et que je me sens irrémédiablement appelé par ce lieu. Et parce que j’écoute mon intuition, mon ange,  je réussis, en quelques minutes, à rejoindre ce lieu comme si je connaissais l’itinéraire depuis toujours. Je gare donc la voiture et en descends, poussé par une force remplie de tendresse.
wp_20160807_010
Dans ce lieu, à la fois sauvage et entretenu, je suis d’abord surpris par la qualité du silence, puis d’être aussi proche de villes et de ne croiser personne. J’ai compris par la suite que tout le monde ne peut voir ce lieu pourtant bien vivant. En effet j’ai posé la question à de nombreuses personnes habitant ma région et si tout le monde comprend à quelle partie de la métropole lilloise je fais référence, très peu y ont fait attention et encore moins ont décidé de s’y arrêter. Je me sens donc privilégié de pouvoir l’arpenter et, du coup, me montre très sélectif quant à ceux que je décide d’y emmener.
Pour  parvenir au bois, l’itinéraire est simple : suivre une rivière, puis des marécages peuplés de grenouilles dont j’entends les coassements. Ensuite je marche quelques minutes en appréciant le vol de cygnes blancs qui brassent bruyamment l’air au-dessus de ma tête. Des vaches broutent dans une prairie voisine ou se protègent des ardeurs du soleil d’été à l’ombre des quelques saules têtards qui y sont éparpillés. Des libellules et des papillons de mille couleurs m’escortent jusqu’à l’entrée de ce bois.
wp_20160419_005

En y pénétrant, j’ai l’impression de franchir un portail, comme si je rentrais à la maison, comme si des amis m’attendaient au détour d’un des sentiers. En effet, plus j’avance dans ce chemin boisé rempli d’orties, plus j’ai le sentiment que tout le bois m’incite à lâcher prise et que les feuilles applaudissent sur mon passage comme pour m’encourager. Petit à petit, mon désarroi et mes angoisses cèdent la place à de plus en plus de  bien-être et de plénitude. C’est alors que, dans le chemin le plus ombreux au cœur de ce bois, je ressens une présence si lumineuse, si protectrice que je comprends ce qui m’amène ici… Une âme… L’âme de cet endroit, de ces éléments de notre terre qui m’invitent à les rejoindre afin d’entendre leur message : « Lâche prise… Ressource-toi… Ressens tes origines… Rappelle-toi que tu es toujours accompagné… Souviens-toi que tu fais partie de l’ensemble de cette planète et que tu peux   donc percevoir les battements des ailes de papillon et l’appel profond des êtres de la nature. »

C’est à ce moment-là que j’ai découvert que les mondes enchantés, le pays des fées, les lutins et autres anges de la nature, se situent à quelques profondes respirations, à quelques lâcher-prises de nous, de moi. Cet endroit extraordinaire, je peux bien vous l’avouer aujourd’hui, a réveillé l’ explorateur féerique que je suis devenu.
wp_20161101_013
Voilà mon histoire… Non pas une simple rêverie mais une aventure authentique qui se répète à chacune de mes quasi quotidiennes visites grâce auxquelles je me ressource. J’y ressens souvent des formes rassurantes, qui me parlent et me conseillent sur des aspects bien réels de la vie. Des présences lumineuses parfois géantes mais toujours protectrices qui se rendent visibles quand je lâche prise. J’ai en effet remarqué qu’ elles ne m’apparaissent jamais si je suis en demande. Des arc-en-ciel sans pluie qui m’accompagnent tout au long de ma balade, soit plus d’une heure … J’ai d’ailleurs, sans vraiment le chercher, photographié de nombreuses et belles « retrouvailles » que cet endroit a rendu possible. (Toutes les photos sur cette page sont réalisées dans ce lieu magique… regardez bien.)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis que ce lieu m’a trouvé, il y a quelques années, je vais l’écouter, le vivre, le respirer plusieurs fois pa’ semaine. Par exemple, le premier jour,  j’ai aperçu un arbre, pas forcément le plus haut ni le plus beau, mais cet arbre est comme un frère que depuis je ne cesse de saluer, d’enlacer et d’aimer. Comme si je voulais remercier notre terre. Avec le temps, je me suis aperçu que d’autres personnes faisaient de même car l’herbe, autour de cet arbre est toujours piétinée. Jusqu’à une neuvaine allumée que j’ai découverte, un jour, cachée au pied de l’arbre…

Aucune erreur possible, cet endroit est magique, énergétique, une halte idéale pour les oiseaux migrateurs. Je le sais aujourd’hui, c’est le pays des fées car je les ai rencontrées. Elles ne sont pas forcément comme dans les films de Walt Disney; mais elles sont aussi réelles que vous et moi.
Il y a plusieurs  bonnes raisons de croire aux fées (renforcer notre lien à la nature, guérisons féeriques, bien-être physique…)  mais, comme pour toute décision spirituelle, il ne tient qu’à vous d’accepter ou nier leur existence. Loin de moi toute idée de vous convaincre. D’ailleurs, seules les fées, elles-mêmes, ont ce pouvoir. A travers le monde entier, à toutes les époques, dans toutes les cultures et religions, des personnes d’origines diverses sont nombreuses à croire en l’existence des esprits de la nature. Et je sais maintenant par expérience que les elfes, les fées et les lutins sont toujours autour de nous. Ces esprits de la nature nous protègent et nous guident lorsque nous croyons vraiment en leur pouvoir. Comme les anges, les fées sont des créatures divines qui nous apportent de l’aide. Les premiers se soucient de notre but spirituel et nous donnent le courage d’avancer et de remplir notre mission de vie. Les fées, elles, nous allègent l’esprit, nous aident à lâcher prise, à respirer et à retrouver le goût du jeu, de la danse, du chant et à renouer avec l’enfant qui est en nous. Ainsi, les fées nous apprennent à exprimer nos souhaits et nous demandent de les aider, de  les assister pour prendre soin de la planète et des animaux.

wp_20160603_023

Mon chien Berlin, un labrador sable que j’aimais tant, était toujours excité à l’approche de ce lieu, comme s’il avait compris qui nous allions retrouver.
Lui et moi avons souvent siesté aux abords des chemins pour nous réveiller ensuite entourés par de nombreux lapins, eux aussi allongés. J’y ai croisé de nombreux animaux : renards, oies sauvages, hiboux et autres faucons… Lorsque je les « rencontre » plusieurs jours de suite, je sais, intuitivement qu’ils ont un message à me faire parvenir. Parfois j’y croise aussi des humains, comme cet homme qui me dit « je ne comprends pas, cela  fait maintenant des mois que je viens ici sans savoir pourquoi. » et de rajouter : « J’ai déjà essayé d’aller sur la rive d’en face, mais ce n’est pas pareil ». Lui aussi a ressenti cette énergie, cette force sans pouvoir l’identifier avec justesse.

Depuis l’enfance j’aime les bois, la sensation de protection qu’ils m’apportent. Je me souviens d’ailleurs qu’enfant je me suis senti si bien dans un bois que je me suis mis nu comme pour entrer encore plus en communion avec la nature. Depuis, lorsque c’est possible j’aime communier ou méditer entièrement nu dans la nature; cette nature qui me manque comme une personne quand je ne vais pas lui rendre visite.

 

Parce qu’il n’y a rien de plus intime qu’un portail de fées, c’est à chacun de trouver le sien. Ce peut être un lieu de vacances, un endroit de votre jardin ou du jardin de votre grand-mère, le parc d’à côté… Peu importe, tout est possible. Alors, ouvrez grands les yeux et écoutez ce que la nature et les fées ont à vous raconter.

Avec mon amour
Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s